L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > CATERHAM > SEVEN 275






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

CATERHAM SEVEN 275 (2015 - )

caterham seven 275 s
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE 28-09-2015

SENSATIONS PURES

Pour l’année 2015, la gamme européenne de Caterham évolue et se compose de trois modèles pour la Seven. La nouvelle 275 constitue le niveau intermédiaire avec ses 135 chevaux. Rassurez-vous, malgré quelques touches de modernité, le concept ne change absolument pas avec pour but de proposer le véhicule le plus léger possible pour le plus grand plaisir des inconditionnels de la conduite sans assistance. Mais n'y a-t-il pas le risque de tourner en rond, à force ?

Texte : Maxime JOLY - Photos : Thomas POSLUSZNY

Après un voyage au Festival of Speed de Goodwood, une visite chez Morgan Motors puis chez Zenos Cars, l'essai de la "nouvelle" Caterham Seven 275 vient clore un été 2015 qui restera sous le signe des petites anglaises pour L'Automobile Sportive. Alors que les grands constructeurs redécouvrent les vertus de la chasse aux kilos, souvent à grand renfort de fibre de carbone, chez Caterham on aime rappeler que le « light is right » prôné par Colin Chapman a toujours été la règle…

PRESENTATION

caterham seven 275 sjantes caterham seven 275 s

La gamme européenne "export" (hors Royaume-Uni) de Caterham a été remaniée courant 2015. A l’entrée de gamme se trouve la Seven 165 (essayée l’année dernière), au milieu la 275 et au sommet la 485. En France, nous n’avons malheureusement pas droit à la démoniaque 620R de 315 chevaux, à moins de passer par une homologation à titre isolé (RTI). La Seven 275, étroitement dérivée de la 270 en Angleterre, débute au tarif de 37.195 € TTC et s'offre en 3 niveaux de "finition", entre le modèle standard et les 275 S et R vendues sous forme de packs sur lesquels nous reviendrons plus en détails. Ajoutons également que la Seven 275 est proposée avec les deux versions de châssis, standard (S3) ou large (SV).

Le volant Momo, les protections d’ailes en aluminium et le saute vent sont compris dans le prix de départ, au contraire d’autres éléments orientés pour la piste. C’est ainsi que le coupe-circuit, l’extincteur plombé ou encore l’arceau de sécurité sont à rajouter. Il y deux manières de voir ce prix. Si l’on prend les choses de manière pragmatique, ça fait cher du kilo. A ceci près que cet engin n’a rien de pragmatique et que c’est justement parce qu’il est si léger qu’il est si apprécié et toujours unique en son genre. Si Caterham la décrit comme étant une réplique exacte de la Seven originelle et qu’elle s’adresse à tous les passionnés tombés sous le charme de la série « Le Prisonnier », on peut également penser que c’est surtout Caterham qui est devenu prisonnier de la mythique Lotus 7. Sans parler du style qui est la signature de la Seven et qui, au final, a toujours eu ce look d'une autre époque, il faut bien admettre que technologiquement, bien peu de choses ont évoluées en 50 ans...

HABITACLE

interieur caterham 275interieur caterham 275 boite 5 mazda

La modernité s’invite tout de même à bord de la 7. Il y a par exemple l’indicateur de ceinture de sécurité, la prise 12V (incluse dans le Pack S) et le démarrage au bouton, après avoir désactivé l’alarme. Et… c’est à peu près tout. Ah si, il y a aussi un bouton qui permet d'avoir de l'air chaud sur les jambes. Pour le reste, nous sommes dans un univers minimaliste uniquement dédié au pilotage. Souvent critiquée, l’insertion à bord de la Seven se fait assez bien. Même mieux que dans une Lotus Elise, de mon point de vue. En revanche, notre 275 S d'essai était en châssis "S3", conforme aux dimensions d'origine de la Lotus 7 S3, et non sur le modèle « large » baptisé SV et développé par Caterham ultérieurement. A 3.195 €, cette option peut toutefois vous motiver à faire un régime plus facilement... Mesurant 1m85 et étant en léger surpoids dirons-nous, accompagné de mon photographe de même taille, le voyage en Seven vire à l’intimité. De quoi flinguer en moins de 2 le rapport poids-puissance de la 275...

Il n’y a qu’à tendre la main pour régler les légers rétroviseurs extérieurs ou pour se rendre compte à quel point on est proche du sol, puisqu'on touche le bitume sans se baisser ! Une autre bonne surprise est la contenance du coffre, loin d’être ridicule. Il dispose même d’une capacité de chargement supérieur à plusieurs de ses rivales à moteur central arrière…

Dépassant les 40.000€ TTC au catalogue, la Seven 275 S n’est pas donnée mais ses concurrentes les plus proches ne le sont pas non plus. Mais quelles concurrentes, au fait ? La Westfield FW300 est certainement la seule véritable ennemie de la 7 mais boxe plus dans la catégorie de la 275 R (voir encadré plus bas). Nouvelle venue sur le marché, la Zenos E10 fait jeu égal avec la 275 en performances mais elle est aussi 200 kg plus lourde...

logo seven 275 SLE PACK S
L'option Pack S dont est équipée la Caterham 275 de notre essai est facturée 3.780 €. Pour ce prix, vous embarquez quelques éléments de confort supplémentaires tels que les sièges en cuir réglables, un volant cuir Momo, une moquette, un vrai pare-brise et même des portes... Les jantes 15" de type Orcus sont également incluses, contre des 14" en série, avec des pneus un peu plus larges. Enfin pour les détails, le pommeau de vitesse est siglé d'un S.

CARACTERISTIQUES


CATERHAM SEVEN 275
moteur caterham 275
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : longitudinal AV
Alimentation : injection indirecte multipoint, calage variable Ti-VCT
Cylindrée (cm3) : 1596
Alésage x course (mm) : 79 x 81.4
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 135 à 6700
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 160 à 4250
TRANSMISSION
AR
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (5)
ROUES
Freins Av-Ar (Ø mm) : Disques pleins
Pneus Av-Ar : 185/60 R14 ou 195/45 R15 (option)
POIDS
Donnée constructeur (kg) : 540
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 4
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 200
400 m DA :
1000 m DA :
0-100 km/h : 5"
CONSOMMATION
Moyenne cycle mixte (L/100 km) : 6.3
CO2 (g/km) : 147
PRIX NEUF (09/2015) : 37.195 €
PUISSANCE FISCALE : 8 CV


MOTEUR

Sous le long capot de la petite anglaise percé de ses multiples ouvertures, ce n’est pas le grand chambardement. Le 4 cylindres en ligne 1.6L Sigma tout alu d’origine Ford est reconduit et, pour l’occasion, passe à 135 chevaux en norme Euro 6. Utilisant un calage variable à l’échappement et à l’admission (Ti-VCT), il se montre assez linéaire du fait d’un caractère coupleux à bas régime tout en étant capable d’aller accrocher les 7.000 tr/min sans peiner. Ne cherchez pas de zone rouge sur la graduation, il n’y en a pas ! Point d’injection directe ni autre tue-l’amour du même genre, Caterham reste par chance fidèle à la bonne vieille injection multipoint. Ce n’est certes pas de la grande mélodie mais le grondement à l’échappement combiné à l’absence du clac-clac typique des moteurs essence modernes suffit à mon bonheur. Cela se traduit malheureusement par des rejets de CO2 homologués à 147 g/km induisant une surtaxe de 900 € à l'achat pour l’année 2015. C’est d’autant plus injuste que ce moteur atmosphérique sait se montrer raisonnable et que la consommation annoncée à 6,3L / 100 km n’est pas loin de la vérité. Dans le même temps, un moteur turbo moderne sera favorisé alors qu’il consommera généralement dans la vraie vie deux bons litres de plus qu'annoncé. La magie du cycle normalisé…

Il y a de grandes chances que l’on vous demande, au détour d’un arrêt, quelle puissance sort ce bolide posé au ras du sol. Quand vous répondrez 135 chevaux, votre interlocuteur prendra probablement un air interloqué. Ou bien, il répondra spontanément « c’est tout ? », sous-entendu « ça avance pas ton machin ! ». Il faut se montrer pédagogue et expliquer que la voiture pèse moins du tiers de son monospace. Si cela ne suffit pas, il reste l’argument massue du 0 à 100 km/h qui semble être devenu la norme pour juger de la sportivité d’un modèle. Triste monde, vous disais-je. Quoi qu’il en soit, annoncez la couleur avec un temps de 5 secondes, digne de la dernière Porsche Boxster S. En revanche, restez discret sur les modestes 200 km/h obtenus en vitesse maximale, mais qui s'en soucie désormais ? La boîte 6 aux rapports raccourcis, en option sur les trois finitions (2.095 €), fait même descendre la vitesse de pointe à 169 km/h.

Pour faire mumuse avec ce beau jouet rouge, on dispose d’un joystick au débattement court fourni par Mazda. Précis, il demande toutefois d’être ferme dans son utilisation et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de verrouiller l’un des cinq rapports. Si, comme moi, vous chaussez du 47, prenez les plus petites chaussures de votre placard sous peine de freiner et d’accélérer en même temps. Par contre, le pédalier est idéalement pensé pour le talon-pointe.

SUR LA ROUTE

essai caterham seven 275 s

Comme toujours, le premier test à faire est celui du freinage pour ne pas avoir de mauvaise surprise dans le feu de l’action. C’est encore plus nécessaire lorsque cinq minutes avant, on était au volant d’une voiture « normale », si tant est que l’on puisse qualifier une Megane RS 275 Trophy R de la sorte. On se fait rapidement au mode de fonctionnement du freinage, en sachant que l’on ne sera jamais trahi par un quelconque manque d’endurance. Le volant est minuscule et on se surprend à chercher les clignotants qui s’actionnent pas deux boutons et non par des comodos. Quant à la direction, elle est tout bonnement parfaite. Aussi directe que précise, elle est le lien parfait entre la route et le conducteur. Le retour à la direction assistée après l’essai est d’ailleurs compliqué, même lorsque cette dernière paraissait pourtant excellente. Rien à redire sur le confort d'amortissement des Bilstein qui est de très bon niveau, merci au poids plume ! Le roulis, pas la peine d’en parler, puisque ce mot a visiblement été banni du vocabulaire des concepteurs.

On en parle peu mais les routes de l’Eure-et-Loir sont très sympas et propices à ce genre d’essai. Dans les alentours de Brou, non loin du distributeur SV Automobiles chez qui nous avons récupéré la Seven 275 S, les petites routes peu fréquentées pullulent et sont parfaites pour se faire la main sur une Caterham. Ce n’était que la deuxième fois que j’en prenais le volant et, malgré un mode d’emploi loué par tous, j’ai eu du mal à m’y faire. Le plus déroutant est pour moi le train avant que je trouve délicat à placer et à sentir au premier abord. Le fait est pourtant que les passages en courbe se font à bon rythme. La Seven 275 utilise comme bien d’autres Cat’ avant elle, un essieu de Dion, principe légèrement plus élaboré que le pont arrière rigide de la 165 et un train avant à voie élargie baptisé "wide track". La motricité garantie par les pneus CR500 est excellente et, assis juste devant eux, on est aux premières loges en cas de glissade. Sur le sec, aucune mauvaise surprise à signaler tant que les règles de base du pilotage d'une propulsion sont respectées. A l’inverse, il est possible de faire décrocher tout ce beau monde à la demande. Les voies dégagées permettent de le faire en toute sécurité afin de s’assurer de la progressivité du décrochage.

Au final et, bien qu’elle ne soit plus comparable à la 7 à cause de son prix stratosphérique, j’avais trouvé la Donkervoort D8 GTO plus incisive, elle qui a pour autre avantage son pédalier moins étroit et un espace à bord pensé pour les grands gabarits. Avec 250 chevaux par tonne, si votre gabarit l'impose vraiment n'hésitez pas à concéder 25 kg d'embonpoint pour prendre le châssis SV, plus large de 11 cm…

seven 275rSEVEN 275 R
Les pistards apprécieront le pack R proposé en option sur la Seven 275. Malgré un tarif coquet de 7.145 €, au registre des améliorations, on en a finalement pour son argent avec le différentiel autobloquant, la barre anti-roulis arrière, le harnais quatre points, les amortisseurs réglables, le volant moteur allégé, les jantes Orcus de la S, le saute vent en carbone, les protections d'ailes et le tableau de bord en carbone. La finition des divers éléments chromés passe au noir pour les distinguer. Dommage qu’il faille encore passer par la case options pour la boîte 6 car ainsi équipée, on n’est plus très loin des performances de l'ancienne R300 !

CONCLUSION

:-)
Le plein de sensations !
Sans concurrence
Performances (surtout 275 R)
Direction
Confort d'amortissement
Consommation
Maniement de la boîte
Freinage indestructible
:-(
Pédales trop rapprochées
Espace confiné en châssis S3
Prix des packs…
et des options
Accident interdit…
Réseau peu développé

Comme dit le dicton, c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures. La Caterham 275 ne déroge pas à la règle grâce à une recette éprouvée en matière de sensations. Consommant raisonnablement, elle peut par la même occasion vous donner bonne conscience pendant que vous vous adonnerez à la conduite sportive. Dommage que, une fois correctement équipée, elle fasse payer si cher ses talents…

seven_275s_01.jpg
seven_275s_02.jpg
seven_275s_03.jpg
seven_275s_04.jpg
seven_275s_05.jpg
seven_275s_06.jpg

>Voir la galerie photos CATERHAM SEVEN 275S



Devis d'assurance pour une CATERHAM SEVEN 275

AVIS

Vous possédez une SEVEN 275 ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
vendez votre voiture
Forum
>Sujets CATERHAM sur le forum :
Newsletter
Forum
RECHERCHE