L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > PEUGEOT > 308 (II) GTi 270






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

PEUGEOT 308 (II) GTi 270 (2015 - )

peugeot 308 gti 270 ch
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (02/10/2015)

LE ROI LION

Après avoir ensorcelé une 208 GTI, tristounette à la base, Peugeot Sport s’est décidé à faire de même sur la gamme supérieure, en capitalisant sur les investissements faits sur le coupé RCZ-R. Ainsi, dans sa version GTI, la nouvelle 308 II nourrit beaucoup d’espoirs chez Peugeot et d’espérance chez les essayeurs. Mais à trop attendre n’y a-t-il pas un risque à être déçu ?

Texte & photos : Maxime JOLY

Elle s’appelle donc GTI ! Il ne faisait aucun doute qu’une version plus puissante que la 308 GT 205 était en préparation. La seule interrogation portait sur son nom : GTI ou R ? Sans doute désireux de faire oublier un premier opus trop timide (308 GTI THP 200), le choix opéré laisse par ailleurs la porte ouverte à une version encore plus sportive ou, du moins plus puissante et/ou plus « écocitoyenne » dans le cas où la R Hybrid (voir notre video) passerait en production. En attendant et en dépit de sa puissance très supérieure, Peugeot cible avec sa 308 GTI la Golf… GTI, laquelle ripostera l'an prochain avec une version Club Sport sérieusement dopée. Les Focus ST 250 et Leon Cupra 265/280 sont également dans le viseur de la lionne qui vient donc chasser sur des terres férocement gardées, mais pas celles des Megane RS et Civic Type R. Pourtant, la sochalienne offre - officiellement - un meilleur rapport poids/puissance que la Civic en finition GT, n'en déplaise aux adeptes de grosses puissances...

308 gti et 208 gti peugeot sportPEUGEOT SPORT
L’équipe Peugeot Sport sera bientôt réunie dans un centre commun avec Citroën Racing et DS à Satory pour former la division sportive du groupe PSA. C'est à ces mêmes personnes que l’on doit les célèbres WRC du nonuple champion Sébastien Loeb, mais aussi la DS3 Racing de série et le concept DS4 Racing. Ce dernier devint la RCZ R, comme nous l’avions expliqué dans notre essai de l’époque, suite au souhait de Peugeot de récupérer ce savoir-faire. Après la 208 GTI 30ème anniversaire, et la 208 GTI by Peugeot Sport, la 308 (II) GTI est le troisième véhicule de ce label qui a tout pour réussir aussi bien sur route qu'en compétition. Pour en apprendre plus sur Peugeot Sport, les ambitions, les ventes et les choix techniques, L’Automobile Sportive vous propose une interview de Pierre Budar, responsable des véhicules Peugeot Sport lien...

PRESENTATION

peugeot 308 gti 270peugeot 308 gti 270

Une des raisons pour lesquelles nous espérions une 308R de série était pour le visuel du concept, aux ailes élargies. Produite à Hérimoncourt avec les autres Peugeot 308, la GTI n’a conservé du concept 308R que le principe de la peinture bi-colore "Coupe Franche". Et encore, il s'agit d'une option, réservée exclusivement à la 308 GTI 270. Dommage car hormis quelques touches telles que le bouclier avant revu avec des écopes latérales et un jonc rouge autour de la grille, les deux sorties d’échappement, le logo GTI, les jantes Reverse de 19" (plus légères de 2 kg chacune par rapport aux 18") et les étriers de frein rouge signés Peugeot Sport, la 308 GTI 270 joue la carte de la discrétion et se distingue finalement peu de la GT. Dans la philosophie on est donc bien plus proche d'une très discrète Golf 7 GTI que de l’exubérante Honda Civic Type R, mais entre les deux extrémités il y avait sans doute un juste milieu…

Les options sur la 308 GTI se limitent au choix des coloris, à l’alarme et au système Hi-fi. Ce haut niveau d’équipement en série a un impact sur les tarifs puisque la GTI 270, seule proposée par Peugeot France (voir encadré en bas de page), débute à 37.200 €. Mais contrairement à ses concurrentes de puissance équivalente, elle ne subit qu’un petit malus écologique grâce à ses rejets de CO2 annoncés à seulement 139 g/km. L’équipement complet et le petit malus placent la GTI dans une fourchette de prix élevé, mais pas farfelu.

308 gti coupe francheCOUPE FRANCHE
L'immense succès de la peinture "Coupe Franche" sur la 208 GTI 30th a amené Peugeot à la proposer en option sur la 308 GTI (1800 €) en plus des six teintes métallisées, rouge Ultimate, bleu Magnetic (notre modèle d'essai), noir Perla Nera, gris Artense, blanc Nacré et gris Hurricane. Toutefois, ce n’est pas du tout la même peinture que sur la 208. D’abord, les rouge et noir sont inversés et leur teinte est différente. Mais, surtout, le procédé est semi-industrialisé sur la 308, permettant un rythme de production plus élevé que sur la 208 où le travail est confié à une seule personne. Enfin, la texture de la peinture est également différente et ne reprend pas l'aspect granuleux.

HABITACLE

baquets interieur peugeot sport 308 gti 270baquets interieur peugeot sport 308 gti 270

L’intérieur de la Peugeot 308 GTI de deuxième génération est de bonne facture et présente très bien, à l’exception de quelques plastiques durs malheureusement mal placés. Très moderne mais un peu austère, sans doute, il n’est pas plus exubérant que ne peut l’être extérieur. Un repère central sur le petit volant, des sièges baquets et des seuils de porte siglés Peugeot Sport, ce sont les principaux éléments qui ressortent. Pour compléter cette ambiance "chic et sport", des surpiqûres rouges ponctuent la planche de bord, les sièges tendus de cuir et alcantara, les contre-portes, le soufflet du levier de vitesses et les sur-tapis.

Au rayon des gadgets, le Driver Sport Pack offre au conducteur la possibilité de réchauffer l'ambiance à bord en appuyant sur le bouton Sport situé sur la console centrale. La couleur des combinés passe alors du blanc au rouge et des informations complémentaires s'affichent dans la matrice centrale (puissance, couple, pression de suralimentation, accélérations latérale et longitudinale).

La 308 GTI 250, absente du marché français, est vendue à 3.000 € de moins mais fait l’impasse sur certains équipements (voir encadré plus bas).

CARACTERISTIQUES


PEUGEOT 308 (II) GTi 270
moteur 1.6 thp 270 peugeot sport 308 gti
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes avec arbre d’admission à calage variable en continu
Position : transversal AV
Alimentation : Injection directe + turbo Twin-Scroll (1,5 bars) + échangeur air/air
Cylindrée (cm3) : 1598
Alésage x course (mm) : 77 x 85,6
Puissance maxi (ch DIN à tr/mn) : 272 à 6000
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 330 de 1900 à 5000
TRANSMISSION
AV + DGL Torsen
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (6)
ROUES
Freins Av/Ar (ø mm) : Disques ventilés (380), étriers fixes 4 pistons / disques pleins (268), étriers flottants
Pneus Av-Ar : 235/35 R19 91Y (Michelin Super Sport)
POIDS
Données constructeur (kg) : 1205
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 4,7
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 250
400m DA : 14"2
1000 m DA : 25"3
0 à 100 km/h : 6"
80 à 120 km/h en 5ème : 6"7
CONSOMMATION
Moyenne normalisée (L/100 Km) : 6,0
Moyenne de l'essai (L/100 Km) : 14
CO2 (g/km) : 139
PRIX NEUF (09/2015) : 37.200 €
PUISSANCE FISCALE : 16 CV

MOTEUR

Sous le capot de la 308 GTI 270, ce n’est pas exactement le 1.6 THP de la RCZ R. Le nouvel EP6 FDTR est conçu sur la base des moteurs de 208 GTI restylée et 308 GT (Euro6 et pression d’injection à 200 bar), bien que reprenant toutes les améliorations (collecteur d’échappement redessiné, pistons Mahle, refroidissement, turbo twinscroll Borg Warner, pompe à eau additionnelle,…) du RCZ R. D’ailleurs, pour la petite histoire, la puissance exacte de cet EP6 est de 200 kilo-watts, soit 272 chevaux DIN obtenus à 6000 tr/mn avec un plateau de puissance presque constant jusqu'à 6500 tr/mn. Le couple est toujours de 330 Nm, constant de 1900 à 5000 tr/min. Une valeur inférieure aux autres compactes sportives motorisées par des 2 litres pour la plupart mais, avec son poids nettement inférieur, la 308 GTI peut se le permettre...

La 308 GTI 270 affiche en effet des performances de premier plan. Les 100 km/h sont franchis en 6 secondes et il ne faut que 25,3 secondes pour passer le cap du mille mètres départ-arrêté. Difficile de juger de la consommation sur cet essai mené tambour battant mais il n’y a pas à matière à s’inquiéter sur un parcours mixte classique. Le rapport volumétrique de 9.2 :1 plaide en faveur du très bon rendement de ce moteur qui reste un exemple de dowsnizing réussi malgré des problèmes de jeunesse qui ont entâché sa réputation.

Il y a deux types de moteurs modernes. Ceux qui se comportent comme un ascenseur, avec bien souvent la musique qui va de pair. Et il y a les autres qui se prennent des escaliers, marche après marche. Certes, le calage variable et la levée des soupapes en continu impliquent de la linéarité mais ce n’est pas toujours un gage de fadeur. Vivant de bas en haut du compte-tours, sans faiblir jusqu’à 6.000 tours, ce THP continue à nous faire très bonne impression. Offrant un agrément plus proche du moteur atmo que d’autres turbos qui ne dégoupillent qu’à partir de 2.500 tr/min, on se surprend à taper le rupteur. Le rallongement du rapport de pont n’a d’ailleurs pas grande influence sur le plaisir de conduite. Ce moulin se paye même le luxe de distiller une sonorité agréable, y compris de l’extérieur. Cela reste du 4 cylindres mais on est très loin du bruit d’avion d'une Astra GTC OPC

Les vitesses passent bien, le guidage de la boîte MCM R est très bon. On peut éventuellement reprocher un débattement de levier trop long mais, hormis sur la Civic Type R, c’est le cas de toutes les postulantes dans cette catégorie.

Il n’y a guère que le mode Sport du Driver Sport Pack qui ne convainc pas vraiment. Il joue également sur la réponse de l’accélérateur, sans qu’il y ait de raison valable d’interférer sur ce point et la sonorité amplifiée à l’intérieur, bien qu’améliorée par rapport à la 308 GT, gâcherait presque le rendu sonore de l'échappement...

SUR LA ROUTE

Une fois à bord de la 308 GTI 270 by Peugeot Sport, première bonne surprise. C’est très confortable ! Des dires de Peugeot, cela n’a pas été un objectif mais c’est simplement une conséquence de la plateforme EMP2 et des choix opérés. Les réglages de suspension de la 308 GTI sont inédits à l’avant et à l’arrière. Le train avant est un classique pseudo-McPherson et ne recourt pas à de complexes pivots découplés, ce qui rend le résultat d'autant plus remarquable. Dans un souci de légèreté, les triangles avant sont cependant en aluminium et la barre anti-dévers, assouplie, est semi-creuse. Le train arrière, à traverse déformable, est lui aussi des plus classique.

essai peugeot sport 308 gti 270

Là où cela relève de la magie est que Peugeot Sport n’a ni eu recours à une suspension pilotée ni à passer par un fournisseur coûteux du type Ohlins. Ce qui fait que le résultat est donc imputable essentiellement aux réglages adoptés par Peugeot Sport. On retrouve le savoir-faire de la marque ! Pour s’en convaincre, quelques kilomètres sur le fantastique roadbook organisé autour de Porto suffisent à mettre tout le monde d’accord. C’est méchamment efficace et ça prend peu de roulis, du fait notamment de l’assiette abaissée de 11 mm et de la raideur considérablement augmentées des trains. Le tarage spécifique des ressorts et amortisseurs y est évidemment pour beaucoup. Notons au passage que ces amortisseurs sont à butée hydraulique de détente à l’avant, comme sur la Renault Clio 4 RS. Par ailleurs, le carrossage est porté à -1,67° contre -0,6° sur la 308 standard. Une chose est sûre : les virages s’enchaînent à un rythme de TGV, le tout confortablement installé en première classe ! Seul le maintien des baquets pourra sembler un peu juste du fait de l'adhérence de la 308 GTI !

Une direction, c’est comme un M&M's : ça ne doit pas fondre dans les mains. Dans le cas de la 308, aucun risque que cela n’arrive. Pour une direction électrique, celle de la GTI offre un ressenti très bon et le calibrage est très direct. Presque trop même, sur routes ouvertes, où avec le petit volant, il faut constamment corriger la trajectoire. Rien à voir avec de quelconques remontées de couple comme cela peut être le cas sur une 208 GTI 30, elles sont totalement absentes sur la 308.

Les lacets portugais mettent en permanence les freins à contribution. Montés sur bol alu, les disques (ventilés de 380 mm avec étriers à quatre pistons à l’avant) répondent présents. A l’opposé d’une Megane 3 RS, la course de la pédale est longue et permet un freinage très progressif.

On se rend également compte du grip phénoménal prodigué par les pneus Michelin Super Sport qu’il est impossible de prendre en défaut. Combinés à l’action du Torsen taré à 35%, le conducteur a la possibilité de remettre plein gaz sans – trop – se poser de questions. La conduite propre n’est plus toujours d’actualité tant on cherche à apercevoir les limites de la voiture et on finit par conduire comme un cochon. A l’instar de la 208 GTI by PS, les voies de la 308 GTI ont été élargies, mais elles sont toujours moins larges que sur le RCZ R. Le train avant incisif a de l’appétit et ne rechigne jamais à dévorer le bitume. Il a parfois les yeux plus gros le ventre et cela se traduit par un sous-virage. Il faut quand même vraiment y aller pour que cela se produise !

Bien que cela ne soit pas un avis partagé par la majorité, nous avions plutôt apprécié la précédente 308 GTI (plus que la 308 GT 205 ch d'ailleurs), notamment pour son train arrière mobile. J’aurais aimé retrouver le même typage sur celle-ci qui est, à mon goût, trop verrouillée, même si l’arrière enroule bien. Cette caractéristique atténue le côté bipolaire de la 308, si sage en conduite normale et furieuse à la demande..

Pour compléter l’essai routier de 300 km, il est temps de goûter au plaisir de la piste, sur le circuit de Vasco, à Braga…

308 gti 250 by peugeot sport308 GTi 250 by PEUGEOT SPORT
La 308 GTi by PEUGEOT SPORT existe en deux niveaux de puissance : 270 ch et 250 ch. Disponible seulement dans certains pays, mais pas chez nous, cette dernière constitue un ticket d'entrée plus attractif mais fait l'impasse sur quelques équipements en plus d'une poignée de chevaux. Malgré la perte de 20 ch DIN, le 1.6 conserve toutefois son couple maxi de 330 Nm mais sur une plage moins étendue qui se traduit par un caractère moins rageur. Les performances demeurent néanmoins de premier ordre grâce au rapport poids/puissance de 4,8 kg/ch et une boîte de vitesses identique... en dehors du fait qu'elle se dispense du différentiel Torsen. Sur le 0 à 100 km/h, la 308 GTI 250 ne concède que 2 dixièmes à la GTI 270 et l'écart est à peine supérieur sur le 1000m D.A avec 25s6 contre 25s3. Peugeot Sport a revu aussi les freins à la baisse avec des disques de 330 mm à l’avant, les jantes ayant réduit elles aussi en diamètre. Les 18" de la GTI 250 se chaussent de plus modestes Michelin Pilot Sport 3 en 225/40. Les jantes 19’’ et les baquets sont cependant disponibles en options sur la GTI 250, mais l'intérêt de cette version devient difficile à défendre car la GTI 250 affiche par ailleurs les mêmes valeurs de co2 et consommation que la 270...

SUR LA PISTE

essai circuit peugeot 308 gti 270 by PS

Malgré un discours officiel parfois prudent sur la philosophie de la 308 (II) GTI, Peugeot Sport a souhaité nous montrer de quoi était capable son dernier bébé et ils ont bien fait. Sur un tracé technique de 3 km, j’ai pu voir l’étendue des capacités de l’auto.

Le calibrage de la direction prend ici tout son sens et la GTI se manie à la perfection. Jamais surchargé – la petite cylindrée du THP est un avantage – le train avant invite à lui en mettre plein la tronche. Jamais KO, il se relève et attend le prochain virage sans broncher. Comme pour vous narguer, vous l’entendez vous murmurer « c’est tout ce que t’as dans le ventre ? » façon Rocky III, avec l'oeil du Lion...

A défaut de glisser de l’avant, je teste les talents de danseuse de la lionne. A moins de taper les freins comme un goret, elle vous fait comprendre que la soirée rock ‘n roll ne sera pas pour ce soir. Pas rancunier, je lui pardonne sa mauvaise volonté en me focalisant sur son efficacité et le plaisir pris à son volant. Il s’agit d’un véhicule conçu par des passionnés pour des passionnés.

Seul bémol, sa facilité de prise en main. Je trouve la 208 GTI by PS, plus joueuse, plus gratifiante à mener. Le constat n’en demeure pas moins sans appel : le dernier bébé de Peugeot Sport surclasse largement sa principale rivale, la VW Golf 7 GTI, et rivalise sans complexe avec une Megane RS installée en référence depuis des années. Si on pousse même la comparaison, elle n'est pas loin de faire jeu égal avec une Civic Type R FK2 récemment élue reine de la catégorie...

comparatif peugeot 308 gti honda civic type r 2015COMPARATIF
Honda Civic Type R et 308 GTi 270 by Peugeot Sport sont les nouvelles stars de l’année chez les compactes sportives. Toutes deux étant uniquement proposées en cinq portes, il était impossible de ne pas les comparer, en dépit de quelques différences d’orientation. En effet, l’une préfère la puissance pure tandis que l’autre fait sa publicité autour de son rapport poids/puissance afin de faire oublier son déficit de cylindrée…
> Lire le comparatif Honda Civic Type R vs Peugeot 308 GTI 270

CONCLUSION

:-)
Moteur / performances
Train avant hallucinant
Amortissement bluffant
Direction directe (presque trop !)
Freinage indestructible
Guidage de boîte
Tout petit malus écologique
Equipement de série…
:-(
…mais prix d’attaque élevé
Trop sage esthétiquement
Trop facile à emmener vite ?
Intérêt du Driver Sport Pack ?

La 308 GTI par Peugeot Sport n’est pas loin du sans-faute. Malgré une orientation moins radicale que d’autres, elle fait mieux que leur tenir tête. Dotée d’un châssis fabuleux alliant confort et efficacité, tout en capitalisant sur un moteur de caractère, c’est le jouet ultime pour se rendre au travail la semaine en attendant de se défouler sur piste le weekend. Une polyvalence extrême qui inscrit d'emblée ce modèle dans la lignée des meilleures sportives de Sochaux !

308_gti270bps_01.jpg
308_gti270bps_02.jpg
308_gti270bps_03.jpg
308_gti270bps_04.jpg
308_gti270bps_05.jpg
308_gti270bps_06.jpg

>Voir la galerie photos PEUGEOT 308 GTI 270



Devis d'assurance pour une PEUGEOT 308 (II) GTi 270

AVIS

1 an au volant de cette auto. C'est vraiment un super compromis, pour la vie de tous les jours, discrétion, consommation mesuree de 7,8 litres en moyenne pour 13000 km parcourus ! Le confort est royal et les aspects pratiques biens présents . Le comportement est la plus grande qualité, suivi du moteur très plein et rageur jusqu'à 6300 trs. On n'a jamais l'impression d'avoir un 1,6L .Le freinage est à mon niveau indestructible, j'habite en Savoie et les descentes de cols ne lui font pas peur... b...
Lire les avis sur la PEUGEOT 308 (II) GTi 270

Vous possédez une 308 (II) GTi 270 ? Ajoutez votre avis !

Suggestions
videos
Forum
>Sujets PEUGEOT sur le forum :
Forum
RECHERCHE