L'AUTOMOBILE SPORTIVE > GUIDE D'ACHAT > SUZUKI > SWIFT Sport 136 ch






Assurland.com

stages de pilotage f1 et gt
Découvrez nos Stages de pilotage F1 et GT !

SUZUKI SWIFT Sport 136 ch (2011 - )

suzuki swift sport 136
© L'AUTOMOBILE SPORTIVE (27/02/2012)

LE CHANGEMENT C'EST PAS MAINTENANT

La Suzuki Swift Sport a redonné de l'intérêt à une catégorie de bombinettes délaissée par l'inflation des GTI reines. Mise à mal par la turbulente Twingo RS, la sexy Swift se devait donc de réagir pour conserver le leadership tout en confortant ses points forts...

Texte: Sébastien DUPUIS - Photos: Cédric AUGUSTO

Lorsque Suzuki a lancé sur le marché la Swift en 2004, le constructeur n'imaginait probablement pas un tel succès pour sa petite citadine. Et pourtant, en 6 ans, ce sont 1,8 millions de Swift qui ont été vendues à travers le monde, dont 23 000 unités de Swift Sport en Europe. Disons-le tout net, c’est un succès sans précédent pour Suzuki. Lancée 2 ans après le modèle standard, la déclinaison Sport de la Swift arrivait à point nommé sur un marché des petites sportives populaires déserté par la majorité des constructeurs. En effet, dans la catégorie GTI, le niveau de puissance a fortement augmenté pour aller flirter avec les 200 ch, laissant ainsi le champ libre pour des modèles plus modestes. Pouvant compter sur son poids mesuré, la Swift Sport, héritière des deux précédentes Swift GTI, devenait donc l'une des rares à perpétuer le mythe des bombinettes avec un niveau de puissance raisonnable, faisant la part belle aux sensations. S'imposant rapidement devant la Citroën C2 VTS, la Swift Sport allait finalement trouver la Renault Twingo RS sur sa route pour contrarier sa domination. On pourrait également citer la Fiat 500 Abarth, mais son positionnement tarifaire élitiste et sa distribution restreinte la réservent à un marché de niche. En 6 ans, la petite japonaise a réussi à rassembler une petite communauté de fans autour d'elle, il convenait donc de ne pas les décevoir !

PRESENTATION

suzuki swift 136 chsuzuki swift 136 ch logo

La nouvelle Swift Sport a fait ses débuts sur la scène internationale au Salon de Francfort 2011 et a débarqué en France en décembre dernier, soit un an et demi après le lancement de cette 4ème génération de Swift. Au premier regard, certains ont cru à un simple facelift... pardon, restylage. Mais c’est bien d’une Swift entièrement nouvelle qu’il s’agit. Conservant les lignes et les proportions de la précédente, la métamorphose du modèle n'apparaît pourtant pas flagrante même si les dimensions diffèrent. Avec 3,89 m de long, la Swift Sport a grandi de 12 cm, la largeur n’augmente par contre que de 5 mm et, c'est plus regrettable, la hauteur de 1 cm. L’empattement en revanche augmente de 5 cm pour atteindre 2,43 m. Cette Swift Sport gagne en agressivité et en prestance. Nouvelle calandre, nouveaux phares (au xenon), bouclier plus acéré et nouveau jeu de jantes à triple bâtons pour mieux dribbler l'adversaire sur le terrain. La double sortie d'échappement arrière est conservée mais s'intègre désormais avec le feu de brouillard dans un pseudo diffuseur qui remplace la fausse grille de l'ancien modèle. L'ensemble est donc (heureusement) beaucoup plus sobre que ce que pouvait laisser imaginer la Swift S-Concept présentée en 2011 ! A l'image de sa supposée inspiratrice, la Mini Cooper, la Swift évolue tout en douceur. Il n'en fallait peut-être pas plus pour redonner de l'attrait à cette bombinette qui devrait conserver son pouvoir de séduction.

HABITACLE

interieur volant

Ce même souci d’aller vers la maturité se retrouve dans l’habitacle. Le premier travail des designers a été de créer une planche de bord plus cossue, plus flatteuse pour le conducteur. La présentation intérieure de la précédente Suzuki Swift Sport n'emballait pas spécialement avec ses matériaux à l'aspect bon marché. Un travail de «qualité perçue» a donc été le leitmotiv de cette nouvelle version. Faut-il pourtant préciser que Suzuki est une marque régulièrement très bien classée dans les enquêtes de satisfaction client ? Assez spécifiquement européenne, la notion de qualité perçue se doit d'accompagner la qualité effective pour satisfaire l'acheteur. C'est le fameux syndrome de "germanisation" automobile. Sans aller jusque là, qu’on parle d’ergonomie, d’intégration esthétique dans la console du module de climatisation et du système audio, de la mise en forme des ouïes de ventilation ou encore de l’instrumentation, on est forcé de reconnaître que l’habitacle de la nouvelle Swift change positivement. Les sièges avant présentent une assise et un dossier plus confortables ; les surpiqûres rouges contrastantes au niveau des sièges, du volant et du pommeau de levier de vitesse accentuent le caractère sportif, les cadrans aux cerclages gris argent témoignent du souci du détail apporté au design de la Swift Sport. Pour autant, la position de conduite demeure surélevée, aux antipodes des sportives d'antan. En outre, la nouvelle Swift Sport offre un équipement de série qui n'a, lui non plus (et heureusement d'après les clients...), rien d'une GTI à l'ancienne : air conditionné automatique, allumage automatique des phares, régulateur de vitesse, vitres électriques, radio MP3, ABS, ESP, ou encore bouton de démarrage sans clé qui justifient largement la très légère augmentation du prix. Ce prix, toujours serré, comprend même la peinture métallisée ! L'empattement allongé conjugué à un réaménagement profond de l’intérieur donne pour résultat une Swift Sport sensiblement plus habitable aux places arrière et capable d’emmener de 11 à 34 l de bagages de plus.

CARACTERISTIQUES


SUZUKI SWIFT Sport 136 ch
swift sport logo
MOTEUR
Type : 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Position : transversal AV
Alimentation : Injection indirecte multipoint + calage variable d'admission
Cylindrée (cm3) : 1586
Alésage x course (mm) : 78 x 83
Puissance maxi (ch à tr/mn) : 136 à 6900
Couple maxi (Nm à tr/mn) : 160 à 4400
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports) : manuelle (6)
ROUES
Freins Av-Ar (ø mm) : Disques ventilés (280) - Disques (280)
Pneus Av-Ar : 195/45 R 17
POIDS
Données constructeur (kg) : 1045
Rapport poids/puissance (kg/ch) : 7,7
PERFORMANCES
Vitesse maxi (km/h) : 195
1000 m DA : ND
0 à 100 km/h : 8"7
CONSOMMATION
Moyenne constructeur (L/100 Km) : 6,4
Moyenne de l'essai (L/100 Km) : 10
CO2 (g/km) : 147
PRIX NEUF (02/2011) : 16.990 €
PUISSANCE FISCALE : 8 CV
- Offre partenaire -

MOTEUR

Le moteur 1.6 16s M16A, conçu en exclusivité pour la Swift Sport par Suzuki est une évolution de celui qui équipait le précédent modèle. Evidemment, à l'heure où la suralimentation se généralise, on ne peut s'empêcher de penser que ce petit moteur atmo présente un côté désuet, tout comme celui de la Twingo RS. Mais sur le papier, Suzuki nous promet une puissance accrue et une consommation de carburant en baisse de 10% grâce au nouveau collecteur d’admission à débit variable et au calage variable de l’arbre d’admission modifié. Tout bénef' donc ? Pour la puissance, c'est effectivement un gain appréciable de 11 ch, obtenus 100 tr/mn plus haut (6900) tandis que le couple progresse dans les mêmes proportions passant de 148 à 160 Nm, 400 tr/mn plus bas. Couplé à une transmission manuelle à 6 rapports, il tente donc le pari d'offrir de meilleures performances tout en soignant sa note écologique. En pratique, tenant compte malgré tout du très faible kilométrage de notre modèle d'essai, nous n'avons pas été pleinement convaincus par les évolutions mécaniques de cette nouvelle Suzuki Swift Sport.

L'étagement rallongé de la boîte en dépit de l'ajout du 6ème rapport réconcilie la Swift Sport avec l'autoroute mais contrarie nos attentes de pignons serrés façon Clio 3 RS. De plus le maniement du levier est un peu accrocheur. Avec un poids à vide de 1040 kg, la nouvelle Swift Sport reste légère et affiche même 15 kg de moins que sa devancière. Mais le grand méchant CO2 étant passé par là, le gain en performances pures s'avère au final quasiment nul (-0,2" au 0 à 100). Sauf bien sûr à conduire de façon parfaitement civilisée-lobotomisée - rayez la mention inutile - en éco-conduite permanente, la nécessité de cravacher la mécanique annihile toute tentative de moindre consommation. Par ailleurs, on note une petite paresse en haut du compte-tours une fois passé le régime de puissance maxi qui estompe l'envie de profiter du décalage du rupteur à 7200 tr/mn.

De 6.4L "officiels" en mixte, on atteint donc sans peine les 10L au terme de notre un essai. En conclusion, le 1.6 atmo Suzuki consomme presque autant que le 1.6 turbo d'une DS3 THP de 156 ch, par exemple. Raté donc... Essayons de positiver malgré toutes ces considérations : ce type de moteur demande du temps pour s'épanouir et délivrer son meilleur rendement, tandis que sa sonorité est plutôt agréable et un peu moins envahissante. Par ailleurs, certains aiment tirer sur la mécanique et ceux-là en auront pour leur argent !

SUR LA ROUTE

Le modèle précédent de la Suzuki Swift Sport a été acclamé pour sa tenue de route agile et ludique. Le plaisir de conduire qui en résulte fait partie intégrante de son caractère de bombinette, ressuscitant en cela des sensations qu'on croyait disparues. Avec le nouveau modèle, Suzuki a semble-t-il visé une plus grande stabilité et un meilleur confort grâce aux évolutions apportées sur les trains roulants et la suspension. Il en résulte notamment une meilleure stabilité directionnelle de l’essieu arrière soumis à la torsion, une rigidité latérale renforcée des bagues de suspension, des roulements de roue de plus grandes dimensions et une suspension arrière à tirant renforcée qui augmentent la stabilité. La suspension avant et la direction ont également été retravaillées pour améliorer la réaction aux changements de direction, plus rapides et précis.

essai suzuki swift sport

La Swift Sport est aussi équipée de nouvelles jantes alliage de 17’’ apportant un gain de poids d'un kg par jante, soit 4 kg gagnés sur les masses non suspendues. La tenue de route de la nouvelle Swift reflète donc une nouvelle vision, plus évoluée et plus mature de cette petite sportive. On retrouve au volant une auto vive, agile et au comportement précis et joueur mais un peu plus prévenante. A l'approche d'une courbe serrée, placer l'auto à la corde en relâchant l'accélérateur ou en freinant gentiment pour faire pivoter l'arrière devient un peu moins instinctif. On gagne en revanche en sérénité dans les grandes courbes rapides où elle se montre nettement plus stable. La nouvelle Swift Sport offre en outre un niveau élevé de sécurité, assuré par l’ESP® (déconnectable) et pas moins de 7 airbags (rideaux et genoux conducteur compris).

CONCLUSION

:-)
Tarif imbattable
Look sympa préservé
Finition en progrès
Equipement généreux
Châssis toujours ludique et plus sûr
Freinage puissant...
:-(
... avec une réserve sur l'endurance
Consommation en conduite sportive
Guidage et étagement de la boîte
Direction un peu trop assistée
Position de conduite trop haute

Assagie certes, mais toujours aussi amusante à conduire, la Suzuki Swift Sport n'a pas beaucoup perdu de son caractère ludique. Le rapport prix/prestations demeure l'autre atout majeur de la petite Suzuki, mais son moteur semble maintenant dans l'impasse pour surmonter un autre durcissement des normes CO2...



Devis d'assurance pour une SUZUKI SWIFT Sport 136 ch

AVIS

Vous possédez une SWIFT Sport 136 ch ? Ajoutez votre avis !




VOUS POURRIEZ AIMER

videos
Forum
>Sujets SUZUKI sur le forum :
Forum
RECHERCHE